+243995200519

info@ict243.com

Visual Studio 2015 permet de développer « tout type d'application »

Visual Studio 2015 permet de développer « tout type d'application »

Microsoft vient de publier la version stable de son environnement intégré Visual Studio 2015. Cette nouvelle itération majeure promet de séduire un large panel de développeurs d’applications.

Visual Studio s’ouvre à toutes les tendances du moment, et devient un véritable « couteau suisse » dans le monde du développement, qui pourra satisfaire divers profils de développeurs et permettre de développer tout type d’application : développement Cloud, développement mobile, développement Web, développement multiplateforme, développement desktop, etc.

La plateforme est organisée sous forme de composants, ce qui permet au développeur de personnaliser son installation en choisissant les outils dont il a besoin. Les autres outils peuvent être téléchargés et installés indépendamment.

Support des langages de programmation

Visual Studio 2015 offre une prise en charge des langages de programmation C#, VB.NET, F#, C++, Pyhton, Typescript, JavaScript, HTML et bien plus.

Cette version de l’EDI supporte toutes les nouvelles fonctionnalités de C# 6. Pour en savoir plus sur les nouveautés de C# 6, vous pouvez consulter l’article « Les nouveautés de C# 6 » publié sur Developpez.com. L’EDI embarque également la version finale de Visual Basic 14.

Microsoft fait un pas important dans le support des nomes C++ pour son compilateur Visual C++. Visual Studio 2015 offre des avancées significatives en matière de conformité pour les spécifications C++ 11 et C++ 14. De plus, il implémente déjà certaines fonctionnalités en cours de normalisation pour C++ 17. Le compilateur Visual C++ a eu droit à de nombreuses optimisations.

L’EDI prend entièrement en charge la dernière version du langage fonctionnelle F# 4.0. Visual F# est un langage open source développé avec la contribution des développeurs externes.

Roslyn s’invite officiellement dans le Visual Studio

Roslyn devient officiel. Le compilateur nouvelle génération de Microsoft est la base des compilateurs C# et VB.NET qui gagnent en réactivité. Grâce à Roslyn, les développeurs pourront mieux analyser leur code. Ils auront même la possibilité de personnaliser les avertissements et suggestions qui sont fournis par l’éditeur afin de répondre aux besoins de leur équipe.

À titre de rappel, Poslyn est un compilateur en tant que service développé par Microsoft, qui ambitionne non seulement de fournir un outil de compilation pouvant être utilisé dans le Cloud, mais également de démystifier cette étape en donnant accès aux développeurs aux informations générées par le compilateur.

Roslyn est open source et son code est disponible sur GitHub.

Visual Studio s’ouvre au développement multiplateforme mobile (Android, iOS et Windows)

Avec Visual Studio 2015, Microsoft renforce le développement multiplateforme dans son EDI. La solution embarque des outils pour le développement avec Apache Cordova pour les développeurs Web, et des outils pour le développement cross-platform mobile avec le langage C++pour le développement natif. C++ est un langage supporté en natif sur de nombreux appareils mobiles.

Apache Cordova permet de concevoir des applications hybrides en JavaScript, HTML5 et CSS, pouvant exploiter les principales fonctionnalités et ressources (géolocalisation, accéléromètre, etc.) des plateformes mobiles. Ces applications peuvent être déployées sur un large éventail de dispositifs fonctionnant sur les systèmes d’exploitation Android, iOS, Windows, Windows Phone et BlackBerry OS. Microsoft offre des simulateurs et le débogage iOS et Android pour Apache Cordova.

En ce qui concerne C++, Visual Studio 2015 dispose d’outils permettant d’écrire du code C++ partagé pouvant être généré pour plusieurs plateformes mobiles cibles. Visual C++ offre les outils nécessaires pour modifier, générer, déployer et déboguer du code C++ multiplateforme. Microsoft a intégré une prise en charge des compilateurs Clang et LLVM.

Visual Studio 2015 dispose d’un émulateur Android. Ce dernier est basé sur Hyper-V et, selon Microsoft, il est rapide et fiable. L’émulateur Android va permettre de tester et déboguer les applications mobiles pour Android.

Pour les développeurs .NET qui veulent continuer à exploiter l’expérience acquise pour cibler Android et iOS, Visual Studio 2015 offre une prise en charge de Xamarin. Les développeurs peuvent étendre leurs applications .NET existantes et générer le code approprié pour cibler Android, iOS et Windows.

Création d’applications universelles pour tout type d’appareil Windows 10

Microsoft va lancer Windows 10 dans quelques jours. L’OS introduit un concept d’Universal Apps, qui représente des applications qui pourront s’exécuter sur smartphones, tablettes, PC, etc. en fournissant une expérience fluide et adaptée à chaque dispositif.

Visual Studio 2015 introduit de nouveaux outils pour le développement d’applications Windows universelles. Les applications universelles peuvent être créées en C#, Visual Basic, C++ ou en JavaScript.

L’EDI offre des mécanismes pour intégrer les fonctionnalités et API qui sont spécifiques à chaque plateforme. Ce qui permet de maintenir le même package d’application et de n’activer certaines fonctionnalités qu’en fonction du type d’appareil sur lequel l’application est exécutée.

Le développement Web au rendez-vous

Les développeurs Web ont de quoi être heureux avec cette version de l’EDI. Elle embarque ASP.NET 4.6 qui intègre le support de HTTP/2, ainsi que la prise en charge des nouvelles fonctionnalités de C# et le nouveau Entity Framework.

En plus d’ASP.NET 4.6, la version bêta d’ASP.NET 5 est disponible dans l’EDI. ASP.NET 5 introduit une restructuration importante du framework de développement Web. ASP.NET 5 est désormais un projet open source conçu à la fois pour le Cloud et les serveurs. La plateforme introduit un nouveau mode « cloud optimized », qui est plus rapide et utilise moins de ressources que la version actuelle de .NET. Ce mode permet de déployer des applications .NET avec des copies des bibliothèques du Framework .NET. ASP.NET 5 apporte également des améliorations pour augmenter la productivité des développeurs et mieux gérer les dépendances.

Grâce à l’ouverture d’ASP.NET 5, il est désormais possible de créer des applications Web ASP.NET et les déployer sur Windows, Linux et OS X. ASP.NET 5 dispose des mises à jour majeures pour MVC, Web API, Web Pages, SignalR et Entity Framework.

Visual Studio 2015 intègre des outils populaires pour le développement JavaScript, dont Bower, Gulp et Grunt. La dernière version des outils pour Node.js a été intégrée dans l’EDI. Elle offre un gain de performance, un nouveau mode d’IntelliSence plus rapide, des options pour naviguer plus rapidement dans le code, une meilleure gestion des tests unitaires et du débogage des applications Node.js.

TypeScript passe en version 1.5, et offre une prise en charge de la spécification ECMAScript 6. TypeScript 1.5 dispose du support des modules, des propriétés calculées, de la déstructuration, des décorateurs, etc.

Les développeurs de jeux ne sont pas en reste

Visual Studio 2015 offre une prise en charge des moteurs de jeux Unity, Unreal Engine, ou encore Cocos2D. Ce support est le fruit d’un partenariat de la firme avec ces studios de jeux.

Les développeurs de jeux pourront exploiter C# avec Unity pour créer des jeux multiplateformes, qui s’exécutent de façon native sur Android, iOS et Windows Phone. Les outils Unity pour Visual Studio permettent de bénéficier de la richesse fonctionnelle de l’EDI, de son débogueur, et obtenir une meilleure visualisation des objets dans les fenêtres.

Visual Studio 2015 et le Cloud

Avec cette version de l’EDI, il est possible de se connecter plus facilement aux environnements de Cloud et déployer ses applications. Visual Studio 2015 embarque la dernière version du SDK Azure, qui permet en un clic de déployer ses sites Web sur Azure, avec une gestion facile des ressources Cloud.

Les outils de Cloud Computing dans Visual Studio 2015 permettent d’encapsuler les applications .NET, Python ou Node.js dans des conteneurs Docker pour leur exécution dans un service de Cloud.

La mue du concepteur Blend

Le concepteur Blend a eu droit à une cure de jouvence. La nouvelle version de l’outil dispose d’une interface utilisateur remaniée pour permettre aux développeurs de créer facilement de belles interfaces utilisateur XAML.

Blend s’intègre parfaitement avec Visual Studio et offre des fonctionnalités comme l’IntelliSence, le débogage pour inspecter les composants de l’interface utilisateur, la gestion des packages avec NuGet. Avec « Peek in XAML » il est possible de visualiser et modifier les contrôles et les ressources XAML dans le contexte dans lequel ils sont utilisés. Le développeur peut même naviguer à travers une série de déclarations XAML sans quitter le fichier d'origine.

Blend a été pensé pour vous fournir une meilleure accessibilité. Aussi, vous pouvez utiliser votre clavier et le logiciel de lecture d'écran pour interagir avec plusieurs zones de l'interface utilisateur de Blend, y compris les menus de niveau supérieur, explorateur de solution, et explorateur de l'équipe. Microsoft note également une parfaite intégration avec Team Explorer.

Visual Studio s’ouvre encore plus à l’open source

Microsoft a fait un autre pas de géant vers l’open source avec cette version. En plus de la prise en charge de nombreux outils open source, la firme a également fait le choix de publier en open source plusieurs composants de Visual Studio.

Il s’agit notamment du compilateur Roslyn, d’une partie du Framework .NET (.NET Core), de sa plateforme Web ASP.NET 5, des outils Visual Studio pour Python, du kit de développement pour Azure, TypeScript, ou encore des outils Visual Studio pour Node.js.

Le DevOps et l’Agilité en pole position

La tendance dans le monde du développement informatique est au DevOps et a l’agilité. Visual Studio 2015, Team Foundation Server 2015 et Visual Studio Online fournissent des services intégrés de DevOps qui permettent aux équipes d’optimiser leur agilité.

Des outils pour augmenter la productivité des développeurs

L’éditeur de code de Visual Studio a également eu droit à de nombreuses améliorations. Les ampoules viennent remplacer les étiquettes intelligentes pour offrir aux développeurs des suggestions sur la façon de compléter, corriger et refactoriser un code. Cette fonctionnalité est basée sur Roslyn.

L’EDI dispose des modèles pour créer des projets communs en VB, C# et JavaScript. L’espace de débogage et de diagnostic s’enrichit de plusieurs nouvelles fonctionnalités, dont le débogage lambda, la réorganisation des points d’arrêt, etc. Le profilage et le débogage ont été unifiés dans une seule fenêtre de diagnostic.

Visual Studio 2015 dispose également d’un nouvel éditeur XAML qui embarque de tonnes de nouvelles fonctionnalités permettant de naviguer aisément dans le code.

L’EDI s’accompagne de .NET 4.6, qui offre environ 150 nouvelles API et 50 API mises à jour pour prendre en charge davantage de scénarios. Les applications du Windows Store écrites en C# peuvent à présent tirer parti de .NET Native, qui compile les applications en code natif plutôt qu'en IL. .NET 4.6 introduit également RyuJIT, un compilateur just-in-time (JIT) 64 bits.

Microsoft offre gratuitement une version Community de Visual Studio 2015 qui dispose de toutes les fonctionnalités de l’édition professionnelle et est destinée au développement « non-entreprise ».

Source: Developpez.com

Share This

Comments